Médecine cardiaque

Les résidents du RLISS de Hamilton Niagara Haldimand Brant ont toujours obtenu des services spécialisés de cardiologie, notamment le cathétérisme cardiaque et l’intervention coronarienne percutanée (ICP), à l’Hôpital général de Hamilton de Hamilton Health Sciences (HHS). HHS est l’un des centres de cardiologie provinciaux de l’Ontario qui offre une gamme de services spécialisés de cardiologie tels que la chirurgie cardiaque, le cathétérisme cardiaque, l’ICP et les services spécialisés pour arythmie cardiaque. Cliquez ici pour plus de renseignements.

L’approbation d’un service de cathétérisme cardiaque au nouvel emplacement de St. Catharines du Système de santé de Niagara (SSN) a fourni l’occasion d’élaborer un programme intégré de cardiologie interventionnelle entre HHS et le SSN et d’inclure l’ICP parmi les services offerts au SSN.   

Après plus de trois années de planification par les médecins et les administrateurs principaux des deux hôpitaux et le RLISS, un nouveau programme intégré de cathétérisme cardiaque et d’ICP – l’Integrated Heart Investigation Unit (HIU) – a ouvert ses portes en avril 2013 à l’emplacement de St. Catharines du SSN. Ce programme intégré est exploité par HHS à l’emplacement de St. Catharines du SSN comme programme unique à plusieurs emplacements. 

Entre autres avantages, le modèle de programme de cardiologie intégré :

  • permet de composer un numéro pour l’aiguillage et le triage,
  • améliore l’expérience du patient,
  • améliore l’accès à des soins cardiaques interventionnels de qualité pour les résidents de la région de Niagara,
  • favorise l’élaboration d’un programme de cardiologie solide dans la région de Niagara en attirant de nouveaux cardiologues dans la région et en ayant des cardiologues interventionnels en poste aux deux emplacements hospitaliers,
  • optimise les ressources humaines en santé ainsi que les ressources financières et en immobilisations disponibles.

Caractéristiques clés du modèle de programme de cardiologie intégré :

  • nomination d’un directeur médical pour le programme intégré,
  • processus d’aiguillage et de triage centralisé,
  • procédures d’aiguillage et de traitement normalisées fournissant des soins fondés sur des données probantes,
  • politiques, procédures et protocoles communs, y compris les politiques cliniques, les procédures et les critères d’admission et de congé communs,
  • surveillance, signalement et évaluation en commun de la qualité des soins et engagement à l’égard d’une surveillance conjointe des indicateurs de rendement en matière de qualité,
  • établissement et utilisation de systèmes de technologies de l’information perfectionnés,
  • recrutement conjoint de cardiologues interventionnels et accréditation commune. En vertu de ce modèle, un cardiologue interventionnel sera affecté principalement à l’emplacement du SSN et les cardiologues interventionnels de HHS auront des privilèges qui leur permettront de travailler aux deux emplacements, ce qui assurera la présence d’une main‑d’œuvre interventionnelle viable et stable.

Faits en bref

  • En 2013-2014, l’Integrated Heart Investigation Unit à l’emplacement de St. Catharines du SSN a effectué 1 251 cathétérismes cardiaques.
  • En avril 2014, l’Integrated Heart Investigation Unit à l’emplacement de St. Catharines du SSN a commencé à offrir des services d’ICP.

À propos du cathétérisme cardiaque et de l’ICP

Cathétérisme cardiaque : Le cathétérisme cardiaque diagnostique est une procédure diagnostique durant laquelle un cathéter est introduit dans un gros vaisseau sanguin du bras ou de la jambe puis acheminé dans le système circulatoire jusqu’au cœur. Un agent de contraste est ensuite injecté dans la circulation coronarienne et des radiographies sont prises. Cette procédure permet de repérer les artères coronaires rétrécies ou occluses au moyen de la radiographie.

(ICP) : L’ICP, communément appelée angioplastie coronarienne, est une technique non chirurgicale utilisée pour traiter les artères coronaires rétrécies du cœur caractéristiques d’une maladie coronarienne. Cette technique consiste à insérer un cathéter à ballonnet dans le système circulatoire par un gros vaisseau sanguin du bras ou de la jambe. Le cathéter est guidé par rayons X vers l’artère coronaire rétrécie où le ballon est gonflé pour élargir cette dernière (en aplatissant la plaque athéromateuse – voir la figure 1).